Essai du système dalerte durgence le mercredi 28 novembre

first_imgUn essai du système d’alerte publique d’urgence aura lieu le mercredi 28 novembre à 13 h 55. Il s’agit du deuxième essai cette année du système En Alerte, qui inclut les appareils mobiles. Le système En Alerte permet aux représentants de la gestion des urgences d’envoyer des alertes publiques en situation d’urgence. Les participants à ce système national incluent les diffuseurs privés et publics, les fournisseurs de service sans fil mobile et les organismes du gouvernement. « Lorsqu’une situation d’urgence se produit, chaque seconde compte. En Alerte est l’un des nombreux outils que nous pouvons utiliser pour aviser les gens de la Nouvelle-Écosse en cas d’urgence, souligne Chuck Porter, ministre responsable du Bureau de gestion des urgences. Nous encourageons tous les gens de la Nouvelle-Écosse à consulter le site En Alerte ou à communiquer avec leur fournisseur de service sans fil pour vérifier si leur appareil mobile peut recevoir ces alertes. » Le Bureau de gestion des urgences fait régulièrement l’essai des différentes composantes du système d’alerte publique, avant une urgence réelle. Ces essais sensibilisent les gens au système En Alerte, et à son fonctionnement avec la télévision, la radio et les appareils mobiles. Ce ne sont pas tous les appareils mobiles qui ont reçu le message d’essai en mai dernier, pour différentes raisons, notamment la compatibilité de l’appareil, les réglages et la connexion à un réseau. Toutes les personnes qui ne reçoivent pas le message d’essai le 28 novembre devraient communiquer avec leur fournisseur de services. L’essai débute par un bruit d’alerte fort à la télévision, à la radio et sur les appareils mobiles compatibles. Le bruit est suivi d’un message oral à la télévision et à la radio, et d’un message texte à la télévision et sur les appareils mobiles. Si un appareil mobile est réglé en mode silencieux, aucun son ne sera émis, mais un message sera affiché et le téléphone pourrait vibrer. Si le téléphone est éteint, il ne recevra pas l’alerte d’urgence. En plus du système d’alerte, le Bureau de gestion des urgences utilise Twitter et Facebook pour aviser le public. Des renseignements sur la compatibilité des appareils mobiles se trouvent au www.enalerte.ca.last_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *